Déclaration

Posté par rcdbgayet le 21 juin 2018

 

35849039_1996671353741696_3724627172741087232_n

À l’appel du comité citoyen de soutien à la libération du blogueur  Touati Merzouk,  un rassemblement pacifique s’est tenu devant la cour de Bejaia.

 

Le rassemblement qui a regroupé de nombreux citoyens, des représentants des associations et des élus locaux et nationaux a été empêché par les services de sécurité et de nombreuses arrestations ont été effectuées avec brutalité ayant causées des blessures pour certains.

 

Madjid Ouddak,  maire de Chemini,  Réda Boudraâ et Yakout Goudjil,  élus à l’assemblée populaire de wilaya, Koceila Yakouben militant du conseil de notre rassemblement et de nombreux militants associatifs font partie des personnes interpellées.

 

Le RCD salue la mobilisation des citoyens et de ses  députés pour la libération des détenus et condamne la réaction disproportionnée des services de sécurité contre une mobilisation citoyenne pacifique.

 

Enfin,  le RCD salue  le collectif d’avocats pour avoir assuré courageusement et vigoureusement la défense de Touati Merzouk resté digne tout au long du procès malgré la lourde peine de sept ans de prison ferme.

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Campagne d’adhésion et de ré-adhésion

Posté par rcdbgayet le 25 février 2018

Sans titre

Le Bureau Régional de Bgayet informe l’ensemble des militants et sympathisants du RCD de la wilaya de Bgayet que la campagne d’adhésion et de ré-adhésion pour l’année 2018 est lancée depuis le 24 février.

La campagne d’adhésion et de ré-adhésion, pour l’année 2018, prendra fin  le 15 mars 2018.

Un nouveau bulletin d’adhésion en remplacement de l’ancien modèle est mis à sa disposition.

L’adhésion ou la ré-adhésion ne prend effet qu’après avoir rempli et signé le bulletin d’adhésion par le militant et s’être acquitté du montant  de sa cotisation conformément  aux statuts et au règlement intérieur du parti.

 

Le Président du Bureau Régional

LABDOUCI Mohamed

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

5éme congrès ordinaire du RCD

Posté par rcdbgayet le 24 janvier 2018

27330135_1534507066630329_1983668303_o

Le Pré congrès régional des wilayas de BGAYET, JIJEL, SETIF ET BORDJ BOU ARRIRIDJ aura lieu le vendredi 26 Janvier 2018 de 9h à 17h au Théâtre Malek Bouguermouh ex TRB.

 

 

9h00: Accueil des congressistes.

10h00: Ouverture des travaux.

            -Allocution de bienvenue du président du bureau régional de Bgayet.

           – Allocution du président du pré congrès.

 

10h15: Installation des ateliers Statuts et Programme.

10h45: Travaux en plénière, débat.

12h00 : Déjeuner

13h00: Lecture des rapports de synthèse des ateliers, suivi de débat.

14h30: Clôture du pré congrès.

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Communiqué

Posté par rcdbgayet le 7 décembre 2017

 

 

Encore une fois l’administration à travers le Wali de Béjaïa bafoue toutes les lois de la république,

La LADDH-Bejaia s’est vu interdite par ce dernier d’organiser et de tenir son forum sur les droits humains prévu à la maison de la culture ce 09 décembre 2017 pour célébrer le 69 ème anniversaire de la proclamation de la déclaration universelle des droits de l’Homme (10 Décembre 1948).

Cette interdiction de trop, intervient après celle de l’Université d’été de la même ligue programmée pour le 05 Octobre 2017 à Souk El Tenine, s’ajoute à cela les interdictions répétitives du café littéraire d’Aokas.

Dans ces moments de grande mobilisation citoyenne en ces temps de crise multidimensionnelle que vit notre pays, le pouvoir ne trouve mieux que museler toute action libératrice d’énergie et créatrice de dynamique saine et porteuse pour la société et la nation.

Le RCD condamne cette énième violation de la loi et ces pratiques liberticides de ce pouvoir autocrate.

Le RCD à travers ce communiqué apporte son soutien à la LADDH-Bejaia et à tous ceux qui luttent pour les bonnes et les causes justes et est conscient que seule une mobilisation citoyenne et de toutes les forces saines pourra mettre fin à cette situation.

 

Bgayet, le 07 décembre 2017.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Wali de Bgayet: juge, jury et bourreau

Posté par rcdbgayet le 9 octobre 2017

Le tribunal administratif de Bgayet a rendu aujourd’hui son verdict relatif aux différents recours introduits par des candidats aux élections prochaines suites au rejet de leurs dossiers par les service de la DRAG de la wilaya, comme il fallait s’y attendre, ce verdict est à l’opposé des textes.

Le wali a notifié à notre candidat, M Merabti Farid, le rejet de son dossier et ce suite aux dispositions de l’article 79. Mais que préconise cet article ? Cet article énonce les conditions d’éligibilité, Avoir plus de 23 ans, être de nationalité algérienne, jouir de ses droits civils et civiques et être inscrit sur le fichier électoral de la circonscription.  Ce à quoi notre candidat, rempli entièrement ces conditions.

Devant un tel abus de pouvoir de la part de l’autorité administrative, nous avons accompagné notre candidat, qui est en même temps en poste au sein de l’exécutif communal d’Aokas en sa qualité de vice-président, quelle ne fut notre surprise devant l’argumentaire étalé par l’avocat de la wilaya :

« Le rejet du dossier de la part de la wilaya, obéit à des rapports secrets » !!

Les avocats de la défense étaient outrés. La loi n’obéit qu’à ses textes et dans le fameux article 79, il n’est nullement question de rapports, publics ou secrets ! Pis encore :

Où sont ces rapports ?

Qui a écrit ses rapports ?;

Que contiennent ces rapports ?

Telles sont les questions que nos avocats ont posé. Nulle réponse ni de la part de l’avocat de la wilaya ni de la part du tribunal.

La loi et la justice ont été foulées au pied aujourd’hui au tribunal administratif de la ville, la présomption d’innocence est devenue caduque, maintenant c’est à l’accusé de prouver son innocence et non à la partie accusatrice de prouver sa culpabilité !

Cela démontre encore une fois que la justice algérienne n’est ni impartiale, ni neutre, mais plutôt une justice servile aux ordres des clans du système.

Le RCD n’en restera pas là, nos parlementaires interpelleront en premier lieu le ministre de l’intérieur quant aux dérives avérées du wali de Bgayet, en second lieu, ce même wali devra faire face aux conséquences de ses actes.

 

Le Bureau Régional

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Le RND lâche ses chiens

Posté par rcdbgayet le 20 septembre 2017

 

Me Djamel Benyoub, élu Apw à Bejaia, avocat et secrétaire national du RCD chargé des affaires juridiques, vient d’être victime d’un guet-apens dans l’enceinte du siège de la wilaya par l’élu du RND, en l’occurrence Hocine Kerrouche.

S’étant rendu à  la direction de la réglementation et des affaires générales (DRAG) pour s’enquérir des derniers délais de dépôt des listes, Me Benyoub en sortant, s’est vu confronté à un véritable complot digne des pires barbouzes des républiques bananières orchestré à son encontre par une sbire du parti d’Ouyahia car il drive la liste du RCD à l’APW et en représailles aux interventions des députés du Rassemblement à l’encontre du premier ministre à l’APN.

Le RND et ses missionnés ne sont pas à leurs premières provocations.

Avril 2009, Tayeb Zitouni élu du RND à l’Apc d’Alger-centre, accompagné par une horde de voyous s’était rendu au siège national du RCD pour saccager des caméras et caillasser l’intérieur;

En 2011, des « militants » du bébé-moustache, lâché en véritable meute s’étaient pris aux manifestants pacifiques;

Kerrouche Hocine qui n’en est pas à ses premières frasques, exclu du RCD en 2012 pour ses accointances plus que douteuses, n’en est pas à sa première incartade. Après s’être pris à M Rachid Saou, un autre élu du RCD dans la même assemblée en plein réunion de travail de commission le 03 mai 2016, où une plainte avait été déposée et classée sans suites,   le voici cette fois qu’il récidive avec une bestialité preuve de son aigreur maladive.

Me Benyoub s’en sort avec quelques blessures, un dépôt de plainte a été fait au niveau du commissariat du deuxième arrondissement.

Le RCD, ses femmes et ses hommes ne se tairont pas devant cette forfaiture et sauront répondre à ces agissements barbares d’un autre âge.

L’encadrement et le collectif militant de la wilaya assurent Me Benyoub de leur indéfectible solidarité et soutien.

 

 

Le Bureau Régional de Bgayet

Publié dans Actualité | Pas de Commentaire »

Assemblée Générale

Posté par rcdbgayet le 6 septembre 2017

 

Le bureau régional du RCD de Bgayet invite l’ensemble des membres des bureaux de sections, les membres du bureau régional, les membres du conseil national, les membres du conseil national de la « Jeunesse Libre », les membres du conseil national des « Femmes Démocrates », ainsi que les élus APC/APW à l’assemblée générale des cadres qui se tiendra le samedi 09 septembre 2017 à 13h 00, au siège du Bureau Régional sis à la rue Larbi Ben Mhidi (ex-piétonnière).

 

Ordre du jour :

1/ Préparation des élections locales
 2/ Divers.

 

Salutations militantes

 

Le Président du bureau régional

M. LABDOUCI

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

20 Aout 1956 : Déni et amalgames

Posté par rcdbgayet le 20 août 2017

NON ! Ce ne sera pas cette année que la date du 20 aout, ô combien symbolique sera réhabilitée par les gouvernants.

NON ! Ce ne sera pas cette année que l’affront du déni fait au congrès de la Soummam et à ses architectes sera levé.

Le chef de l’État entretenant sciemment l’amalgame, a, dans une déclaration lue en son nom et ce à partir de Tlemcen, fait toujours dans la confusion entre le 20 aout 1955 et le 20 aout 1956.

Certes, le 20 aout 1955 est aussi une date charnière dans le long parcours de notre révolution, mais pas plus qu’une autre grande bataille livrée en ces temps. A contrario, le congrès de la Soummam du 20 aout 1956, a,  bâti le socle organisationnel de l’Armée de Libération Nationale (ALN) et du déploiement et du fonctionnement du FLN historique, ce qui à court termes et grâce à Abane Ramdane, visionnaire et véritable architecte de la révolution, que l’Algérie a pu prétendre à son indépendance.

NON ! M. Bouteflika, la date du 20 aout 1956 est à nos yeux plus importante et ô combien plus avant-gardiste

Le wali de Bejaia, se déplaçant sur les lieux aux premières heures de la matinée, accompagné d’un cortège (en ces temps d’austérité) digne d’un roitelet d’une quelconque république bananière, n’a pas trouvé mieux que de fermer les portes du musée aux centaines de citoyens venus en pèlerinage en ce lieu pour qu’il puisse poser « sa » gerbe de fleurs sans être importuner par tous ces « badauds »

Au RCD, nous croyons fermement à l’instauration d’une République Algérienne Démocratique et Sociale et le seul moyen d’y arriver réside dans une transition démocratique incluant de facto la disparition de ce régime allergique à tout ce qui est vérité historique.

Au RCD, la plate-forme de la Soummam est un référent, un texte fondateur dont nous nous inspirons au quotidien, le dénaturer de la sorte, ne fait qu’exacerber notre combat pour un changement pacifique.

La peur du pouvoir de prendre acte et de se référer aux résolutions du congrès de la Soummam témoigne de son illégitimité et sa crainte justifiée d’une fin de règne éminente.

Les âmes de nos martyrs et les sacrifices consentis par notre peuple ne seront pas vains. Nous assumons cet héritage et au RCD nous lutterons jusqu’à l’aboutissement et à la concrétisation d’une Algérie démocratique et sociale.

Gloire à nos martyrs

Le Bureau Régional de Bejaia, le 20 aout 2017.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Le pari réussi des citoyens à Aokas

Posté par rcdbgayet le 29 juillet 2017

20375764_1907063646224996_4039749815923447374_n

 

La mobilisation citoyenne a triomphé aujourd’hui à Aokas dans la wilaya de Béjaïa contre l’obscurantisme nourri par le pouvoir et son administration,

 

Après l’interdiction musclée du dernier café littéraire, les citoyens des différentes régions du pays ont rejoint aujourd’hui Aokas pour soutenir et dire haut et fort que nul ne peut interdire un droit garanti par la constitution.

 

Des milliers ont marché livre dans la main et ont scandé des slogans appelant à la liberté d’expression et dénonçant tous types de répressions. Les citoyens, les représentants de partis politiques, les syndicalistes, les universitaires, main dans la main ont marché pour la liberté d’expression, pour l’Algérie de demain.

Le RCD présent en force sur le terrain par ses militants, ses cadres, ses élus et ses députés, a répondu à l’appel du collectif des citoyens d’Aokas quant à la marche et tient à saluer leur courage et leur engagement.

Le RCD se félicite de cette réussite et acquis pour la liberté et la culture, et assure que seule la volonté et la détermination citoyenne peut faire face à la provocation, intimidation et pratiques du pouvoir,

Le RCD appelle et insiste sur la solidarité agissante des militants et citoyens.

Seule la lutte paie.

 

Le président du bureau régional

Mohamed LABDOUCI

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Condoléances

Posté par rcdbgayet le 25 juillet 2017

La faucheuse a encore frappé !

Malek Bouda 20264729_1415974311823489_6263041467529417523_n 20374373_1495003553892418_8611606339292948210_n

Nous venons de perdre un militant au parcours exemplaire.

Malek Bouda, ancien délégué du mouvement citoyen, très actif

dans le mouvement associatif local, qui a démontré une

abnégation sans faille aux idéaux du RCD vient de nous quitter à

la fleur de l’âge. Je tiens en mon nom personnel et au nom du

Bureau régional du RCD de Bgayet ainsi que de celui du collectif

militant à présenter mes condoléances les plus attristées. Je tiens

à assurer sa famille biologique de notre sympathie et notre

indéfectible soutien.

 

Sgunfu di talwit Malek,

 

 

 

M.Labdouci, Président du bureau régional

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12345...40
 

Retourvilliers |
Umpperigordvert |
Vivelafrancebleue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Burberryk
| Ameljerbi
| Kosmo